L’Hypnose

Il y a 2 manières de définir l’hypnose:

  • L’hypnose est un « état modifié de conscience »
  • L’hypnose est « l’art de la suggestion »

L’état modifié de conscience est une manière de ne pas avoir à trop discuter. C’est à la fois un peu mystique et terriblement fondé scientifiquement: les relevés d’IRM et autres ont montrés que l’hypnose allumait le cerveau d’une façon bien différente que la situation de veille de tous les jours, et d’ailleurs il est bien plus actif en hypnose.
C’est aussi laisser de coté tous les autres moments où on peut être dans un autre état de conscience… On ne voit pas les choses de la même manière quand on a faim, quand on a envie de dormir, quand on est impatient d’ouvrir ses cadeaux etc…

Définir l’hypnose comme un « état modifié de conscience » est en soi une forme de suggestion, qui dirait: « là bas, en hypnose, il se passe des choses différentes … » et c’est en cela que je trouve la seconde définition intéressante.

Aborder l’hypnose comme « l’art de la suggestion » souligne plusieurs traits de l’hypnose. L’art est une expression individuelle, qui parle à chacun d’une manière différente. Les outils peuvent être les mêmes et l’usage particulier que chacun en fait confère au résultat quelque chose d’incomparable. Employer l’hypnose donne ces mêmes particularités.
Ensuite la suggestion… ce terme clarifie bien que c’est une proposition faite à l’autre, la suggestion est plus proche de l’invitation que d’autre chose.

Aborder l’hypnose de cette manière rappelle la valeur du lien entre celui qui suggère et celui qui reçoit la suggestion, il faut qu’il y ait de l’alliance entre les deux pour que la dynamique se produise.

Par l’hypnose nous allons suggérer le changement, baliser un chemin pour faire en sorte que les choses se mettent à fonctionner autrement.

A bientôt.

François V.

Publicités